Push or Fold

le 12/08/2018 par Zedude

Le concept de Push or Fold est connu de la quasi totalité des joueurs de poker, même amateurs. Mais il n'est peut-être pas inutile de reposer les bases et d'expliquer pourquoi certains moves que vous avez pu expérimenter au club ou en tournois étaient peut-être mal exécutés (par vous ou par d'autres).

Tout d'abord qu'est-ce que le push or fold ?

Il s'agit d'une situation où vous vous retrouver short stack (entre 12 ou 10 Big Blind ou moins) et où vous n'aurez plus d'intérêt à simplement relancer car cela engagera tellement de vos jetons que si vous devez folder votre main suite à une sur-relance, vous ne serez pas gagnant et vous perdrez trop de jetons sur le long terme.

Pour cela, un mathématicien, John Nash, a développé des théories sur les jeux qui ont été utilisées pour construire ce qu'on appelle les tableaux de Nash ou tableau de Push or Fold.

 

Comprenez bien que l'on parle ici de statistiques et donc, si les mains avec lesquelles les tableaux vous disent de faire tapis pourront parfois être battues, sur le long terme, faire ces tapis seront des moves gagnants qui vous permettront soit de faire folder vos adversaires, soit de doubler voire tripler votre tapis.

Mais comme l'on parle ici de statistiques, évidemment, vous allez parfois faire tapis avec une main dans le tableau qui dominera les cartes de votre adversaire et pourtant, vous perdrez le coup. Le hasard (variance) reste un élément constant au poker, même dans ces situations.

Cependant, comprenez bien que plus vous tardez à faire tapis alors qu'il vous reste peu de blinds, plus vous prenez le risque de vous faire call par des mains marginales (car peu de jetons seront à rajouter par rapport à ce qui est déjà engagé) qui seront alors à même de jouer la variance et de vous défoncer votre paire d'As ou de Roi !!!

Avant de vous montrer un exemple précis, sachez que pour lire les tableaux, vous devez à tout moment être capable de calculer votre tapis en nombre de Big Blinds ainsi que le nombre d'adversaires qui doivent encore parler derrière vous.

Pour la première partie de cette phrase, c'est simple, divisez le montant de votre stack par le montant de la Big Blind et arrondissez de préférence au chiffre supérieur. Un exemple, les Blinds sont à 1000/2000 et vous avez 15000 en stack, ce qui correspond à 7,5 Big Blind (arrondis à 8). Vous êtes le premier à parler (UTG) après la Big Blind sur une table full-ring où se trouvent 9 joueurs (vous y compris). Vous regardez votre main et vous découvrez :

Et là, vous vous demandez si c'est une main à faire tapis ou pas en premier de parole.

Eh bien interrogeons notre copain Nash et ce que disent ses tableaux :

Vous êtes donc UTG (premier de parole), ce qui signifie qu'après votre décision, il y a 8 personnes à parler et il vous reste 8BB de stack effectif. Dans cet exemple, je n'ai pas précisé d'Ante donc c'est la colonne "Sans ANTE" qui nous intéresse. Qu'y trouvons-nous comme éventail de mains pour la ligne avec 8 joueurs :

55+, A9s, A5s, AJo, KTs, KQo, QTs, JTs

le petit o signifie "offsuit" ou dépareillé

le petit s signifie "suited" ou suité / de la même couleur

enfin le + signifie ou mieux

dans le cas présent et contrairement à ce que l'on croit, il ne faut pas faire tapis avec toutes les paires servies avec ce qu'il reste de blind mais au moins la paire de 5 dans cette configuration (j'ai bien dis dans ce spot).

Quoi qu'il en soit, notre main étant Valet et Dix de coeur, cela correspond bien à JTs (Jack & Ten suited)

On peut donc faire tapis en suivant les recommandations de Nash.

Comme vous allez le voir, les types de mains (range) avec lesquelles vous pouvez faire tapis ne sont pas les mêmes s'il y a des Ante ou pas, si vous êtes en full-ring (10 à 7 joueurs), short-handed (6 joueurs à 3) ou encore en Heads-Up. Et nous ne parlerons ici que de range de main à push ou fold, pas à call des tapis de la part d'autres short-stack (car ça aussi, vous allez en voir au club qui ne savent pas encore qu'on ne call pas forcément un short stack qui fait tapis à 9BB avec A4s, surtout si d'autres personnes parlent derrière vous, qu'elles vous couvrent ou même simplement que vous jouez une part importante de votre stack et donc, votre tournoi, sur ce coup).

Ce qu'il faut retenir, et c'est un point que beaucoup de joueurs amateurs oublient, c'est que ces tableaux sont à appliquer si personne n'a fait de relance avant vous. Dans le coup qui nous intéresse ici, vous êtes UTG, donc le premier à parler c'est forcément vous. Mais admettons que vous êtes au High-Jack. Quelqu'un UTG+1 a relancé à 4300. Tout le monde fold après lui jusqu'à vous et vous découvrez As et Neuf dépareillé. Un joueur débutant va être tenté de faire all-in avec ses 8BB.

Globalement, et sans rentrer dans des exceptions, ce move est plutôt stupide. Déjà, si vous regardez le tableau, en étant au High-Jack, il reste 5 personnes à parler après vous (Cut-Off, Bouton, SB, BB, Relanceur) et le tableau indique que c'est ATo ou A3s qui doit faire tapis, mais en plus, le tableau n'est sensé s'appliquer que si aucune relance n'a été faîtes avant vous. Alors évidemment, vous savez qu'avec une premium comme AKo+ ou 77+ vous allez peut-être devoir quand même faire tapis mais n'oubliez pas de regarder le profil du relanceur initial car si c'est un joueur serré et que vous décidez quand même de faire tapis avec votre A9o, la meilleure situation que vous pouvez espérer est d'être en face d'une petite paire et donc, en coin-flip. Sinon, plus de 70% du temps, votre As sera battu pré-flop et dès lors, quel intérêt à faire tapis si votre objectif est bien de doubler votre stack ?

Et ça, vous aurez l'occasion de le voir une tonne de fois au club, des personnes qui font tapis sur une relance non seulement avec une main qui n'est pas dans le tableau, mais en plus face à un joueur serré dont il n'y a quasi aucune chance de folder sa main suite à ce tapis.

Alors apprenez votre leçon et sachez que pendant qu'un coup est en train d'être joué, vous n'avez pas le droit de consulter ces tableaux. En revanche, si vous n'avez pas de cartes devant vous ou que le dealer n'a pas encore distribué de nouvelle main, rien ne vous empêche de jeter un œil rapide et savoir quoi faire.

Les tableaux (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Full-Ring                                            Short-Handed                                                                Heads-Up

FullRing.jpg
HeadsUp.jpg
ShortHanded.jpg